•  
  •  

Actualités

Prise de parole à  l'assemblée de la Fédération des chasseurs neuchâtelois du 23 avril 2022:
  • AncreMonsieur le Conseiller d’Etat, Mr Laurent Favre
  • Monsieur l’Inspecteur du service de la faune, Mr Christophe Noël
  • Messieurs les présidents
  • Amis chasseurs


Je suis Beat Jungo, membre de la société des chasseurs du Locle et du groupe Romandie-Oberwallis du Club Suisse du Chien Courant.

Mon intervention a pour but de défendre le Chien Courant Suisse, soit les Bruno du Jura, les courants schwytzois, les courants lucernois et les courants bernois. Ce chien est utilisé en Suisse et en Europe depuis des siècles pour la chasse au lièvre et au chevreuil.


Je me permets un rappel de l’état de la chasse au lièvre dans notre canton :

  1. Deux jours de chasse, avec la restriction d’un seul lièvre par chasseur ;
  2. Interdiction de chasse dans les zones où les conditions de chasse aux lièvres sont les plus favorables.

Les problématiques qui en découlent sont les suivantes :

  • La chasse au lièvre est extrêmement difficile pour le chasseur et pour le chien. C’est un art qui nécessite un entraînement important. La créance du chien s’obtient par la confrontation répétée avec les animaux que l’on veut chasser. Il n’y a pas de miracle, il faut chasser, beaucoup chasser, pour que la chasse puisse être réussie. La réduction du nombre de jours impacte directement sur le résultat et peut conduire à des actions de chasse précipitées.
  • De plus, le périmètre de chasse réduit ne permet presque plus de prélever un lièvre. En 2021, juste 9 lièvres ont été prélevés. Cela génère une concentration de chasseurs sur un même territoire ce qui est une source potentielle de conflit, voire d’accident.



Quelques mots sur la situation ailleurs en Suisse

Je vous partage quelques retours émanant des chasseurs valaisans qui se sont exprimés lors de l’assemblée générale du Club du Chien Courant Suisse le 6 mars 2022.

Voici les restrictions imposées en Valais lors de la dernière saison de chasse :

  • Suppression de certaines zones d’entraînement dans le Haut Valais,
  • Réduction du nombre de jours d’entraînement dans les zones d’entraînement,
  • Réduction du nombre de jours de chasse aux lièvres, 19 jours au lieu de 21,
  • Réduction du nombre de lièvres par chasseur, 6 au lieu de 8.

Toutes ces restrictions ont été imposées sans tenir compte de l’avis des chasseurs qui demandent à être entendus. Actuellement, la fédération valaisanne des sociétés de chasse a mis sur pied une Commission Chien qui va collaborer avec le Service de la chasse pour améliorer la gestion de la chasse au chien dans le canton.

Un comptage des lièvres est souhaité pour proposer un plan de tir efficient. Une réouverture des zones d’entraînement dans le Haut-Valais est demandée afin de répondre à la demande du Service quant aux exigences en matière de test d’aptitude à la chasse pour les chiens.

Le Groupement valaisan pour la chasse au chien courant se tient également à disposition du Service de la chasse pour contribuer à la formation et au perfectionnement des détenteurs de chiens.

Rien de comparable à la situation neuchâteloise, je vous l’accorde. Mais la somme des mesures prises dans chaque canton impacte directement et dans toute la Suisse la survie de la race du Chien Courant Suisse, par démotivation des éleveurs et des chasseurs car le chien ne pourra plus contribuer à la chasse.


Le Chien Courant suisse est en danger d’extinction. La race du Chien Courant est déjà en forte diminution dans notre pays. En Suisse Romande, nous sommes encore quelques chasseurs qui s’investissent dans la sélection et l’élevage. Avec toutes ces nouvelles restrictions, c’est la disparition programmée de la race de ces chiens, qui font partie du patrimoine culturel suisse. Ces chiens sont un héritage remontant au 18e siècle ! Il est fondamental de le préserver pour les générations futures, comme nous le faisons pour n’importe quel autre animal, sauvage ou domestique. Et pour cela, il faut, bien entendu, préserver son utilisation et encourager son élevage.

Voici les demandes du Club du Chien Courant Suisse pour le canton de Neuchâtel

  1. Nous demandons qu’un représentant des chiens courants participe aux discussions et soit une aide à la prise de décisions. En Valais, il vient d’être accepté que le président du comité du Chien Courant Suisse participe aux séances avec le conseiller d’Etat et le service de la faune. Son expertise de la chasse aux chiens courants doit permettre de prendre des mesures adéquates pour sauvegarder leur chasse du mieux possible.


  1. Par ailleurs, en raison de la forte diminution du chevreuil, en raison de la présence du lynx et du loup dans le canton, les chiens courants se créancent plus facilement sur le lièvre. C’est pourquoi, nous demandons aussi que les modalités actuelles de la chasse au lièvre soient remplacées par un autre système permettant au chasseur de tirer son lièvre dans de bonnes conditions, dans le respect d’un plan de tir durable, bien entendu.


  1. Nous attendons du Service de la Faune et du conseiller d’Etat un soutien pour le patrimoine suisse que représentent les chiens courants et un encouragement positif de la chasse aux chiens courants auprès de la population.


  1. La connaissance de la pratique sur le terrain est le meilleur moyen pour expliquer et éclairer les néophytes. Nous invitons les politiciens et toute personne ayant un pouvoir décisionnel à participer à une chasse. Ainsi ils connaîtront cette chasse, ces chiens et les pratiques traditionnelles des chasseurs et pourront prendre des décisions sur un sujet qu’ils connaissent !


Quelques mots pour conclure

Une forte pression politique est constatée dans les dernières mesures prises. Pourtant, aucune donnée scientifique n’est à disposition des décideurs. Nous saluons la collaboration de l’Etat et des chasseurs dans l’étude en cours par un comptage des lièvres. Nous remercions les chasseurs qui s’y engagent sur leur temps libre, motivés par la passion de la chasse.

Nous vous invitons tous à la journée de l’exposition des Chiens Courants Suisses qui a lieu le 29 mai 2022 à Martigny, dès 07h30. Vous pourrez y constater la passion des éleveurs et y admirer la qualité du patrimoine entretenu par les chasseurs.

J’encourage les sociétés de chasse neuchâteloises ou groupes de chasseurs à organiser une épreuve de chasse sur chevreuil et lièvre. En ma qualité de chef technique, je me tiens à votre disposition pour l’organisation et la mise en œuvre de cette épreuve.

Sauvons la race du Chien Courant Suisse !

Je vous remercie de votre attention.

                                                                                   Beat Jungo

Notre héritage, nos races de chien courant suisse:


Courant bernois

Courant lucernois

Bruno du Jura

​​​​​​​Courant schwytzois


Cours gratuit pour préparer votre chien à une exposition, du 2 avril 2022 et 22 avril 2022, Elevage du Grand Blettay Sârl, Fully (VS)
J'ai moi-même participé à ces rencontres extraordinaires de passionné(e)s de chiens courants suisse, si parfois c'est plutôt les chiens qui guident les conducteurs :-), il est certain qu'après les conseils avisés du moniteur, Léger Bernard, tous les participants ont fait de grands progrès. 
Je félicite tous les personnes présentes à ces cours, encore une cession sera organisée le 7 mai à 10 heures.   (BC)

image-11734781-IMG_0526-16790.jpg
image-11734778-IMG_0525-c51ce.w640.jpg
image-11735456-IMG_0517-9bf31.w640.jpg

44e Assemblée des délégués du CCC, du 16 avril 2022, Gasthof Löwen, Melchnau/BE
8 membres ont représenté notre société.
Ledermann Laurence, Sarrasin Eric, Georg Burchard, Schnyder Bruno, Ambord Paul, Schnyder Bruno, Bonvin François, Vouilloz Jean-Bernard,  Bourdin Cédric, un grand merci à eux!
Point fort cette année: Ces personnes méritantes ont obtenus le statut de membre d'honneur du Club Suisse du chien courant: Daniel Oggier, Denis Schwitzguebel, Luca Zarzani, François Dubois, Raymond Rausis, André-Michel Carron, Charles-Louis Rochat, Martial Vouilloz.

Pour les années 2020-2021, les distinctions pour les concours combinés n'ont pas été decernées, en raison du Covid-19, les expositions de beauté n'ont pas eu lieu.

1ère place aux épreuves de chasse CCC sur lièvre 2020: Djibi du Domaine d'Isère, schwytzois mâle,  Bovier Yann,140 points
3ème place aux épreuves de chasse CCC sur lièvre 2020: Nava - Breya, lucernois femelle, Vouilloz Martial,135 points

1ère place aux épreuves de chasse CCC sur chevreuil 2020: Django des Gorges de la Lizerne, schwytzois mâle, Rémondeulaz Thomas,157 points
2ème place aux épreuves de chasse CCC sur chevreuil 2020: Altesse du Mont Dolent, bruno du Jura femelle, Rouiller Jean-Charles, 143 points

2ème place aux épreuves de chasse CCC sur chevreuil 2021: Lucka des Gorges de la Lizerne, schwytzois mâle, Buemi Vincent + Yann, 157 points

Assemblée générale du 6 mars 2022, Hôtel Vatel, Martigny:
Notre assemblée a enfin pu se dérouler après ces longs mois de resrictions sanitaires.
Point fort cette année: 
Remerciements aux personnes méritantes qui par leur dévouement ont obtenus le statut de membre d'honneur: Daniel Oggier, Denis Schwitzguebel, Luca Zarzani, François Dubois, Raymond Rausis, André-Michel Carron, Charles-Louis Rochat, Martial Vouilloz.

image-11675171-IMG_0162-16790.w640.jpg

42e Assemblée des délégués du CCC, du 6 avril 2019, Gasthaus Badhof, Meggen/LU
7 membres ont représenté notre société.
Dorsaz Maryline, Dorsaz Raymond, Beat Jungo, Sarrasin Vital, Sarrasin Eric, Bovier Yann, Bourdin Cédric, un grand merci à eux!
Point fort cette année: Quelques changements au comité:  Notre président, Sarrasin Eric prend le poste de vice-président du CCC, Sven Dörig devient le nouveau président et Georg Burchard devient le nouveau président de la commission d'élevage. Un grand remerciement à Jean-Pierre Boegli pour toutes ces années aux services du CCC.

Magnifique résulat aux épreuves de chasse CCC:
image-9663050-ONYV1424-45c48.w640.JPG
1ère place aux épreuves de chasse CCC sur chevreuil 2018 avec 158 points
2ème place au concours combiné CCC chevreuil 2018 avec 248 points.

Vital Sarrasin avec Larko des Gorges de la Lizerne

Assemblée générale du 10 mars 2019:
Notre assemblée s'est déroulée dans la bonne humeur.
Point fort cette année: 
Un nouveau secrétaire rejoint notre équipe, Raymond Dorsaz et nous remercions Fabienne Rausis, elle consacrera son nouveau temps libre à ses brunos du Jura.
La fierté de notre club sont les personnes méritantes de l'année 2018 pour leurs participations au épreuves de chasse,  aux expositions et l'élevage.

41e Assemblée des délégués du CCC, du 21 avril 2018, Hôtel Sonne, 6260 Reiden/LU
6 membres ont représenté notre société.
Dorsaz Raymond, Rausis Fabienne, Rouiller Jean-Charles, Beare Jacqueline, Sarrasin Eric, Bourdin Cédric, un grand merci à eux!
Point fort cette année:Le vote sur le nouveau réglement d'élevage a été accepté à quasi l'hunanimité, seulement 2 personnes contre.
On espère que ce réglement sera accepté par la Société Cynologique Suisse, SCS.
Nos membres récompensés:​​
Berluc Richard ​avec Arco
3ème place aux épreuves de chasse CCC sur lièvre 2017 avec 128 points.

Rausis Fabienne avec Carla de la Horde du Bois Noir.
2ème place au concours combiné CCC chevreuil 2017 avec 249 points.

Assemblée générale du 4 mars 2018:
Notre assemblée s'est déroulée dans la bonne humeur.
Point fort cette année:  Notre président a relaté tous les efforts entrepris durant l'exercice pour la défense de notre passion.
Les personnes méritantes de l'année 2017 ont été récompensées.

Prix pour les éleveurs:  François Dubois, Raymond Dorsaz, Luca Zarzani, Christian Forré.

Prix pour les expos: Bernard Lovey, Christian Forré, Fabienne Rausis,  François Dubois  ( excusés Yann Bovier, Michaël Baillif)

Prix pour épreuves de chasse  Chevreuil:  Jacques Monnet, (Samuel Dorsaz  excusé) 

Prix pour épreuves de chasse Lièvre: Richard Berluc,  (Yann Bovier, Michaël Baillif  excusés)

Combiné chevreuil: Rausis Fabienne  ( Bovier Yann excusé)

Combiné lièvre:  Jean-Michel Magnenat et Michaël Baillif les deux excusés

Participation coupe d'Europe de Podgorica au Monténégro:  Jean-Michel Magnenat